Compte de résultat de base pour un restaurant

Une entreprise de restauration est imprévisible et des coûts qui augmentent sans prévenir peuvent faire toute la différence entre gagner ou perdre de l'argent. Votre restaurant peut être plein régulièrement, mais si vos frais généraux et vos coûts d’achat ne sont pas bien maîtrisés, la marge bénéficiaire traditionnellement étroite peut être consommée rapidement, ce qui vous laisse vous demander où est allé l’argent. Un compte de résultat de base, également appelé compte de résultat, peut indiquer les performances mensuelles de l'entreprise et vous permettre de procéder à des ajustements si nécessaire.

Objectif

Un compte de résultat de base représente un instantané de la performance du restaurant pour une période donnée, qui correspond généralement à un mois civil ou à une période de 30 jours. Il prend en compte tous les revenus et toutes les dépenses, y compris les charges payées d’avance et futures, l’amortissement, les frais généraux et le coût des ventes de la période considérée. Il couvre les dépenses qu'une vue mensuelle peut omettre, telles que les taxes annuelles, qui ne sont payables qu'une fois par an, mais qui doivent être incluses dans le total pour obtenir une image précise de la rentabilité du restaurant.

Formule

La formule comptable généralement admise pour un compte de résultat de base consiste à déduire le coût des biens vendus des ventes pour obtenir un bénéfice brut, puis à déduire toutes les autres dépenses, y compris les frais généraux, afin de déterminer le résultat net. Dans le contexte de la restauration, cela revient à déduire le coût des achats d’aliments du revenu total, puis des frais généraux, des coûts d’équipement et des autres dépenses accessoires du solde. Cela donnera le bénéfice net de l'entreprise pour la période couverte par le compte de résultat.

Avantages

Les avantages de la production régulière d'un compte de résultat de base pour un restaurant incluent la capacité d'identifier les bons mois parmi les mauvais et d'analyser l'évolution du coût des biens vendus dès leur apparition. Par exemple, le regroupement de dépenses telles que le coût des achats de produits alimentaires dans une section permet de calculer le pourcentage total des revenus des restaurants dépensés dans cette catégorie. Si ce coût augmente de 0, 5% par rapport au mois précédent, vous pouvez immédiatement identifier où l’augmentation a eu lieu et ajuster vos options de prix ou d’approvisionnement pour y remédier.

Désavantages

Le principal inconvénient d'un compte de résultat est qu'il ne représente qu'un instantané de la valeur du restaurant, et non l'image complète. Les comptes débiteurs et créditeurs, les actifs, les passifs et les bénéfices non répartis, tels qu’indiqués dans un bilan, permettraient de déterminer la valeur réelle de l’entreprise, ou de déterminer la valeur réelle si toutes les sommes impayées étaient versées, toutes les dettes payées et tous les actifs ont été convertis en espèces. Le compte de résultat de base, cependant, donne une indication mensuelle utile permettant de savoir si le restaurant est sur le point de gagner de l'argent avec les éléments de menu qu'il vend.